Maika

71 vues
Genre pop rock, rock, trance, House, seen live

En 2009, le clip de « Embrasse-moi » embrase la blogosphère et les sites de partage de vidéos. Dansant, sensuel et humoristique, le clip permet à « Embrasse-moi » de culminer à la vingt-et-unième place du top en février 2010. Maïka entretient alors le mystère sur sa véritable identité, aucun élément factuel n'étant disponible sur la jeune femme.

Le cas devient interréssant lorsque sort en avril 2010 le titre « Sensualité », crédité à une certaine Maïka P. Sauf que ce n'est visiblement pas la même jeune femme qui apparaît dans les deux clips. Le seul lien entre les deux titres est la signature du compositeur et producteur Julien Ranouil. Maïka/Maïka P. est ce qu'il est convenu d'appeler un "projet", dont la chanteuse semble être interchangeable. A moins que la véritable Maïka/Maïka P. ne soit ni l'une ni l'autre, mais une chanteuse à l'identité sciemment dissimulée.


Source

En 2009, le clip de « Embrasse-moi » embrase la blogosphère et les sites de partage de vidéos. Dansant, sensuel et humoristique, le clip permet à « Embrasse-moi » de culminer à la vingt-et-unième place du top en février 2010. Maïka entretient alors le mystère sur sa véritable identité, aucun élément factuel n'étant disponible sur la jeune femme.

Le cas devient interréssant lorsque sort en avril 2010 le titre « Sensualité », crédité à une certaine Maïka P. Sauf que ce n'est visiblement pas la même jeune femme qui apparaît dans les deux clips. Le seul lien entre les deux titres est la signature du compositeur et producteur Julien Ranouil. Maïka/Maïka P. est ce qu'il est convenu d'appeler un "projet", dont la chanteuse semble être interchangeable. A moins que la véritable Maïka/Maïka P. ne soit ni l'une ni l'autre, mais une chanteuse à l'identité sciemment dissimulée.


Source

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article